Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avis de : Vince Douai Nord


L'intercommunalité, ça ne sert à rien !


En effet, l'intercommunalité se surajoute à l'Etat, à la région, au département et à la commune sans permettre "aucune économie d'échelle", estime Philippe Pemezec (Député-Maire UMP du Plessic-Robinson).
Elle entraîne des surcoûts, notamment en personnel, pour "peu d'efficacité" et "peu de proximité".
Que de petites communes, qui n'ont pas de personnel, soient amenées à se regrouper paraît néanmoins logique au député des Hauts-de-Seine, auteur en 2005 d'un "Livre noir de l'intercommunalité".

"Mais pour les communes d'une certaine taille, l'intercommunalité ne sert à rien, remarque Philippe Pemezec.
Le véritable échelon de l'intercommunalité, c'est le département".
Le rapporteur ville et logement de la commission des Affaires économique dénonce aussi "un manque absolue de transparence" (voir le rendez-vous parlementaire du 25 octobre 2005 sur le "Surcoût de l'intercommunalité", disponible sur le site web des contribuables associés (http://www.contribuables.org)) .

Par ailleurs, notre chère Ministre Roselyne Bachelot a écrit dans son livre "Les Maires : fête ou défaite", au sujet de l'intercommunalité :

"... Pour l'instant; l'intercommunalité a ajouté à son coût et à sa complexité le REFUS D'INTEGRER LES CITOYENS PAR LE SUFFRAGE UNIVERSEL DIRECT..." ; un échec de DEMOCRATIE ...

En conséquence, dans les années à venir verront peut-être l'émergence d'une nouvelle race de présidents d'agglomérations, PLUS TECHNICIENS que politiques, en souhaitant qu'ils ne deviennent pas ... TECHNOCRATES !!!



> Proposition d'un projet de fusion entre Douai et les villes voisines, qui deviendraient des quartiers de Douai, à l'exemple de Dunkerque, de Lille ; des villages à thématique ...


lion1.gif

Tous maintiendraient ou feraient revivre les traditions des Flandres, l'architecture et la gastronomie des Flandres, les produits régionaux, ...

Cette fusion des communes pourrait s'appeler :


"Douai, Coeur de Flandres"

Chaque commune deviendrait commune associée et quartier de Douai, géré par un Conseil de Quartier, équivalent au Conseil Municipal, avec a sa tête, un adjoint spécial, qui fait office de Maire.

Chaque nouveau quartier de Douai, ou chaque commune associée dispose d'un Comité des Fêtes local et conserve ses propres identités et un grand Comité des Fêtes Intercommunal, spécial grands évènements du Pays de Douai est créé.

Le Conseil Municipal de Douai élie les Conseils de Quartier ou de Villes associées, avec des représentants des anciennes Municipalités.

Il y aurait alors un seul magazine municipal pour tout le monde et agenda de manifestations intercommunal, avec mise en commun des projets et consultation de TOUS ; avant réalisation de quelques projets que ce soit.


Tout doit se faire dans la concertation et le respect des racines Flamandes (Culture, Traditions, Gastronomie, Architecture, Etc...)


Tag(s) : #Réflexions

Partager cet article

Repost 0